La ressource et les différents combustibles

La filière bois énergie permet un débouché à différents sous-produits de la filière forêt-bois :

  • produits connexes de la première et seconde transformation (écorce, sciure, plaquette, chute, etc.)
  • rémanents, bois d'éclaircies, houppiers, etc.
  • élagage et entretien du paysage
  • broyats d’emballages perdus : palettes, caisses, cagettes non souillées
  • etc.

 

Les types de combustibles sont donc divers, mais 3 principaux produits se dégagent :

  • le bois bûche : il représente actuellement la part la plus importante du bois énergie (consommation estimé à 800 000 stères/an en Alsace). Le bois bûche est principalement destiné aux particuliers et se développe de plus en plus auprès d'une clientèle d'urbains et de périurbains. Il peut être utilisé avec toute une série d'équipements (cheminées, inserts, poêles, cuisinières, "Kachelofe", etc.)
     
  • le granulé : il s'agit de sciures compressées, également destiné principalement aux particuliers. Sur le marché, on trouve de plus en plus de poêles à granulés qui offrent notamment l'avantage d'une alimentation automatique, grâce à un petit silo intégré à l'appareil. Le granulé permet aussi l'utilisation de chaudières à alimentation automatique, qui couplées à un silo de stockage, ne demande qu'un ou deux approvisionnements par an. L'utilisation de ce combustible est donc plus souple pour le particulier.
     
  • la plaquette : elle est de 2 types :
    • la plaquette forestière, qui est un produit à part entière issu du broyage de rémanents, houppiers, etc. Elle correspond à une valorisation possible de produits de la forêt, qui par ailleurs, ne trouvent pas ou peu de débouchés.
       
    • la plaquette de scierie, qui est un sous-produit de l'industrie de première transformation. Cette plaquette est principalement destinée aux chaudières collectives et à la co-génération (co-production d'électricité et de chaleur sous forme de vapeur d'eau). En effet, les capacités de stockage doivent être importantes pour garantir une autonomie suffisante à la chaudière.

      La plaquette de scierie tout comme la sciure qui est le constituant de base du granulé, proviennent essentiellement des produits connexes de la première transformation, qui ont déjà comme débouché traditionnel l'industrie lourde (panneau et papier).

 

En investissant dans le bois énergie, on :

  • valorise une ressource de proximité et favorise l'emploi local
  • limite le phénomène d’effet de serre
  • fait appel à une énergie renouvelable et non fossile

Les équivalences énergétiques.

 

L’Alsace dispose également sur son territoire d’entreprises importantes dans le domaine de la fabrication d’appareils de chauffage au bois :

  • 170 000 foyers et inserts en Alsace
  • 581 chaufferies collectives et industrielles
  • Près d'1 000 000 de tonnes de bois valorisées par an sous forme énergétique.

 


 Supports à télécharger

  • Parution 2016 :

>> Rapport "Actualisation de l'observatoire de la production et de la consommation de biomasse bois en Alsace" - août 2016

Les données montrent que le développement du bois énergie se poursuit entre 2012 et 2014. Cette tendance est toutefois à nuancer par la succession d’hivers doux et la baisse conjoncturelle du prix des énergies fossiles qui provoquent actuellement un ralentissement des besoins en bois énergie.  

 * le bois bûche reste le combustible bois le plus consommé, avec 800 000 tonnes consommées

 * la consommation de bois dans les chaufferies a augmenté de 25% depuis 2012, et atteint les 550 000 tonnes

 * le marché de la plaquette forestière progresse, avec plus de 130 000 tonnes commercialisées

 * la quantité de connexes valorisés sous forme de bois énergie a augmenté en volume et en proportions

 * la capacité de production de granulés est de plus de 120 000 tonnes

 

 

 

>> Rapport sur l'évolution de la filière bois-énergie dans le Grand Nord Est (chiffres 2014)

Les données montrent que le développement du bois énergie se poursuit. 

* lbois bûche reste le combustible le plus consommé, avec 6 millions de tonnes consommées

 * les consommations de bois dans les chaufferies automatiques continuent à progresser et dépassent les 3 millions de tonnes

 * le marché de la plaquette forestière évolue rapidement, avec plus de 1,3 million de tonnes commercialisées

 * la qantité de connexes valorisés sous forme de bois énergie a augmenté en volume et en proportions

 * la production de granulés a doublé en 2 ans, en passant à 214 000 tonnes

 * les broyats de bois valorisés en énergies représentent 136 600 tonnes

 * l'industrie lourde reste un important consommateur de bois, avec 5,5 millions de tonnes de bois utilisés

 

 

  • Rapports antérieurs :

>> Rapport sur l'évolution de la filière bois-énergie dans le Grand Nord Est (chiffres 2012)

 

>> Rapport sur l'évolution de la production et de la consommation de bois-énergie en Alsace (chiffres 2012)

 

>> Rapport sur la production et la consommation locale de produits à destination de bois énergie, janvier 2010